Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche
Claire Brisson

doctorante en géographie à l’université Paris-Sorbonne (UMR 8185, ENeC). Ses recherches portent sur la (re)formulation de rapports de pouvoir et de domination sur les plages de la
zona Sul de Rio de Janeiro. Elle a notamment publié « Observer sur les plages de Rio de Janeiro : à la recherche du corps perdu », Espaces et Sociétés, 2016, n° 164-165.

  

Article paru dans le numéro 112
mai 2017,
Le genre urbain

Claire Brisson
Masculinité(s) noire(s) - Géographies d’un stigmate sur la plage d’Ipanema
L’objectif de l’article est d’étudier comment s’articulent une culture locale de la plage à Rio de Janeiro et des discours sur le corps accepté/acceptable ainsi que des versions normalisées de masculinités racialisées. Les corps des jeunes hommes noirs sont en effet instrumentalisés dans des représentations médiatiques largement diffusées, comme métaphores d’enjeux de contrôle territorial, aboutissant à la construction de normes spatiales stéréotypées. L’expression des masculinités s’articule donc avec la race et la racialisation. Cette échelle du discours, essentialiste, est confrontée aux pratiques et aux expériences vécues de ceux directement touchés par le stigmate. Cette étude explore la façon dont ces individus négocient leur(s) identité(s) dans /par l’espace de la plage. L’expression de masculinités apparaît ainsi étroitement dépendante des lieux et des contextes dans lesquels elle se déploie.

 

 

  

Sommaire