Contenu

Article paru dans le numéro 111
février 2016,
La ville des enfants et des adolescents

Emmanuelle Guyavarch, Erwan Le Méner, Nicolas Oppenchaim
La difficile articulation entre les espaces du quotidien chez les enfants sans logement
De plus en plus d'enfants vivent avec leurs parents dans des structures d'hébergement collectif ou des hôtels sociaux, à défaut de pouvoir se loger. Ces familles pauvres font ainsi l'expérience d'un système où règne le provisoire, et qui se traduit en particulier par une forte instabilité résidentielle. À partir notamment d'une enquête sur un échantillon aléatoire de 232 enfants âgés de six à douze ans révolus, c'est-à-dire en âge d'être scolarisés en primaire, cet article montre que cet épisode sans domicile limite les pratiques et les relations sociales des enfants dans différents espaces du quotidien : le lieu d'hébergement, le quartier de résidence ou les environs de l'école.

Pour consulter l’intégralité de l’article (format pdf - 532 ko - 29/02/2016)