Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

Numéro 99 décembre 2005

Intercommunalité et intérêt général

Les relations de l’intercommunalité avec l’intérêt général sont-elles à explorer à travers la métaphore du mariage ? Un mariage très particulier puisque l’État est quasiment obligé de former sa partenaire, l’intercommunalité, pour lui donner une taille et des atours désirables. Au XIXe siècle, lors de la constitution des grands territoires métropolitains, c’était un mouvement différent, local, qui tendait à rassembler sous une même représentation l’ensemble des habitants se référant à un même pôle d’attraction. La marche vers la modernité parvenait parfois à effacer les traces des petites paroisses. Mais la gestion des services urbains comme la desserte de l’eau, de (...)

Numéro 97 Décembre 2004

Renouvellements urbains

Que fait cette vraie fausse Tour Eiffel sur la couverture de ce numéro consacré aux renouvellements urbains ? Et pourquoi avoir mis le syntagme « renouvellement urbain » au pluriel ? Cette Tour Eiffel, érigée à Las Vegas, signale que l’hôtel qui la jouxte s’appelle Paris. La tour, comme le nom, doivent signifier aux visiteurs qu’ils trouveront en ces lieux les qualités bien connues de la capitale de la France : convivialité, respect, raffinement et vie nocturne affriolante. Les réminiscences d’un lieu magique formé par la succession des siècles sont mobilisées pour rendre attractif un espace tout neuf, fabriqué « à la manière de ». Cette manière est très (...)

Numéro 96
Octobre 2004

Urbanité et liens religieux

L’ idée de consacrer un numéro à la question des liens religieux est venue à l’occasion des précédentes livraisons, notamment celles qui traitaient de la relation à l’étranger (L’accueil dans la ville, N° 94), de la guerre (Villes et guerres, N° 91), de la proximité (Les seuils du proche, N° 90) ou de l’engagement associatif (Le foisonnement associatif, N° 89). Dans ces numéros, le lien religieux apparaissait souvent comme une dimension résurgente des identités sociales dans une ville animée et traversée de flux de populations et de cultures qui excèdent chacun de ses territoires. Loin des prophéties du « retour du religieux » ou de sa variante spectaculaire (...)

Numéro 94
Octobre 2003

L’accueil dans la ville

Ce numéro a été mis en chantier pour recenser d’autres réponses aux évolutions urbaines que le nimby, not in my Backyard (pas dans mon jardin) supposé caractériser les réponses habitantes aux projets de nouvelles implantations d’équipements ou de logement social. La ville s’est constituée en Europe aux carrefours de migrations venues des campagnes proches ou de contrées plus lointaines, et a dû inventer tout au long de son histoire des dispositifs capables d’accueillir ces dynamiques tout en protégeant les populations déjà présentes par la fortification puis la réglementation. La ville s’est offerte comme une terre d’accueil ; le tracé des rues, de la « (...)

numéro 93
mars 2003

Les infortunes de l’espace

Les infortunes de l’espace « Les riches pleurent aussi » : un feuilleton qui a passionné les téléspectateurs russes et mexicains. A « Dallas », univers de « J.R », les problèmes atteignaient déjà les classes moyennes et leurs multiples sous-fractions. Dans la ville et sur les écrans, l’adversité sociale se lit aujourd’hui comme une ruine, plutôt que comme un conflit ou une exploitation. Les classes n’en finissent plus d’être moyennes, quel que soit le degré de richesse qu’elles affichent. Toutes sont victimes d’une tendance générale à l’appauvrissement dans un monde où la richesse matérielle est de plus en plus corporate, incorporée au capital social des (...)