Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

numéro 92
septembre 2002

Ce qui demeure

Deux préoccupations majeures sont apparues dans les grandes conférences internationales concernant la ville : le droit au logement et le développement durable. Ces deux objectifs sont-ils compatibles ? N’est-ce pas pour assurer le droit au logement que la plupart des gouvernements ont eu recours aux grands ensembles qu’ils se sentent obligés aujourd’hui de démolir ? Le développement de la ville comme patrimoine permet-il à chacun d’y trouver sa place ? Un tour – de villes – de ces questions sur divers (...)

Numéro 91 Décembre 2001

Villes et guerres

Les villes ont toujours été pour les guerres tout à la fois des cibles et des repaires ; elles ont accueilli les combattants, les ont nourris et cachés. Elles ont contrôlé des routes et gardé des frontières, entretenu des garnisons, arrêté ou soutenu le déploiement des armées. La multiplication contemporaine des conflits dirigés par des factions politiques, ethniques ou religieuses et non par des États souverains transforme les rapports des villes aux faits guerriers. Ceux-ci se modifiaient jusqu’à présent au rythme des nouvelles avancées technologiques, les deux moments les plus importants de notre modernité étant l’invention de l’artillerie puis celle (...)

Numéro 90 Septembre 2001

Les seuils du proche

Depuis quelques années, l’idée de proximité imprègne le discours des politiques urbaines, soucieuses de solidarité et de quotidienneté. Cette idée devenue thème polyvalent doit permettre de prendre davantage en compte les attentes des usagers, et donc d’éviter un certain nombre de malentendus et de conflits. Dans les services locaux, elle accompagne le développement de nouvelles technologies et l’offre d’emplois peu qualifiés1. Elle domine les démarches patrimoniales des habitants, plus soucieux de défendre leurs propriétés et les environnements immédiats que de développer un patrimoine urbain, national ou mondial dans un souci touristique et économique (...)

Numéro 89 juin 2001

Le foisonnement associatif

L’ASSOCIATION 1901 UNE FORME MINIMALE POUR UNE VILLE EN MOUVEMENTS Comment rendre compte de la multiplicité des mouvements qui conduisent citoyens et citadins à créer près de 70 000 associations par an? Comment suivre les trajectoires multiples et très différenciées que suivent ces créations ? Qui sont les militants, les simples membres, ceux qui se contentent de cotiser, ceux qui participent, ceux qui s’activent ? Près d’un adulte sur deux est membre d’au moins une association, et semble trouver, dans cette institution caractéristique du milieu urbain, un lien social à la contrainte assez faible pour permettre aussi bien l’investissement et la (...)

Numéro 88 Décembre 2000

Des métiers pour la ville

Les villes, dans leur double acception d’agglomérations urbaines et de communautés politiques démocratiques, sont reconnues dans le monde entier comme les principales institutions organisatrices de la vie quotidienne. Le sommet de l’ONU, Habitat II à Istanbul en 1996, a solennisé cette affirmation. La Banque mondiale et les principales banques internationales réorientent une partie de leurs prêts vers le niveau « sub-national », c’est-à-dire vers les grandes villes. L’Union européenne, après avoir affecté ses fonds structurels au rééquilibrage des régions périphériques, déshéritées ou en déclin, conclut à la nécessité d’un « renouvellement urbain ». (...)