Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche
0 | 5 | 10
Anne Querrien
Bruce Bégout, Suburbia, Paris, Inculte, 2013.
Suburbia questionne, d’un point de vue philosophique, le tissu urbain de banlieue fait de pavillons, de grands ensembles, de zones commerciales et de zones de production tertiaire. Sur la couverture du livre, Suburbia en est la forme abstraite : des alignements en biais de villas moyennes toutes identiques que la modernité drape de bleu nuit comme sur une peinture de Monory. La ville est déserte, offerte au philosophe passant qui y rencontre l’illimité, le non hiérarchique, les linéaments d’un nouveau mode de vie. « Le fait de prendre sa voiture le soir pour aller louer un DVD dans un distributeur automatique de vidéos au bord d’une route déserte (...)
Erwan Le Méner
BARRERE C., LEVY-VROELANT C. - Hôtels meublés de Paris : enquête sur une mémoire de l’immigration, Créaphis, Coll. « Les lieux habités », Paris, 2012.
Paris compterait aujourd’hui plus de 21 000 chambres consacrées à l’hôtellerie « sociale » (en incluant les établissements de tourisme et les résidences hôtelières pratiquant l’hébergement social), dont 18 000 chambres dans des hôtels meublés (Apur, 2007). D’un côté, ces chiffres peuvent paraître considérables : en effet, depuis une quinzaine d’années, l’hôtellerie sociale est devenue, à Paris et plus largement en Île-de-France, le principal dispositif d’hébergement de familles que l’on pourrait dire « sans logement » – bénéficiant, en raison de la présence d’enfants, d’un hébergement institutionnel, financé sur les crédits de l’urgence sociale, de la demande (...)
Yankel Fijalkow
ELSBETH KALF, LUCIE LEMAITRE, Le logement insalubre et l’hygiénisation de la vie quotidienne, Paris (1830-1990)
ELSBETH KALF, LUCIE LEMAITRE, Le logement insalubre et l’hygiénisation de la vie quotidienne, Paris (1830-1990), L’Harmattan, coll. Habitat et Sociétés, 2008, 296 pages. L’injonction hygiéniste, soucieuse de ne pas répandre les épidémies par défaut d’attention individuelle au corps, diffère-t- elle fondamentalement de l’éco-responsabilité en vogue aujourd’hui, inquiète de la pérennité des grands équilibres naturels du monde ? La doctrine solidariste, affirmant la solidarité de fait de tous les êtres humains conduits à coexister n’a pas fi ni de faire parler d’elle. Là est l’actualité du livre d’Elsbeth Kalf, thèse enfi n publiée grâce aux efforts conjugués de (...)
Yankel Fijalkow
André Guillerme, Anne-Cécile Lefort et Gérard Jigaudon - Dangereux, insalubres et incommodes, paysages industriels en banlieue parisienne XIXe et XXe siècle
ANDRÉ GUILLERME, ANNE-CÉCILE LEFORT ET GÉRARD JIGAUDON Dangereux, insalubres et incommodes, paysages industriels en banlieue parisienne XIXe et XXe siècle Champ Vallon, Éditions Milieux, 332 pages. À l’heure où le développement durable interroge les formes d’urbanisation dont celles, souvent honnies, de la banlieue étalée (notamment parisienne) ; au moment où l’on s’interroge, par des Plans climats, à la localisation optimale des activités industrielles, il est particulièrement pertinent de revenir à la genèse d’une politique industrielle qui a profondément marqué la proche périphérie de Paris : les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. (...)
William Le Goff
Thomas Kirszbaum - Rénovation urbaine, les leçons américaines
THOMAS KIRSZBAUM Rénovation urbaine, les leçons américaines Puf, Collection la Ville en débat, 2008, 96 pages. À lire l’introduction de l’ouvrage Rénovation urbaine, les leçons américaines, l’opposition entre le ghetto noir et les banlieues blanches serait fi nie selon Thomas Kirzsbaum. Pour l’auteur, les États-Unis, depuis quarante ans, ont mené les politiques de déségrégation les plus radicales pour « en fi - nir avec le ghetto noir qu’ils avaient mis tant d’énergie à consolider » (page 4). À l’heure où la France entreprend depuis 2004 un Programme national de rénovation urbaine (PNRU) qui bénéficie aux quartiers relégués et dont le montant total des travaux (...)