Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche
Rodolphe Dodier

  

Article paru dans le numéro 102 octobre 2007,
Individualisme et production de l’urbain

Rodolphe Dodier
Les périurbains et la ville : entre individualisme et logiques collectives. Itinéraires croisés en Pays de la Loire.
L'exploration des comportements résidentiels et de la justification de l'arrivée dans le périurbain des villes de l'ouest de la France montre que la diffusion de ce type de comportement est surtout induite par les contraintes du marché foncier et immobilier. Les pratiques spatiales sont plus diverses, le rapport à la ville-centre oscillant entre attraction et répulsion, dans un cadre général de périphérisation des fréquentations spatiales. Enfin, même si une partie de la population reste en marge, la vie sociale reste variée et intense et dépasse largement les frontières du périurbain. Ces espaces sont donc à un tournant de leur histoire : la montée de l'individualisme dans les espaces périurbains, comme dans d'autres géotypes de résidence, peut être une condition nécessaire à l'émergence d'une citoyenneté renouvelée et choisie, mais peut également devenir le ferment d'un repli généralisé sur la sphère domestique et le moteur de la montée de l'entre soi.
Pour Consulter l'intégralité de l'article (152318)octets -

 

 

  

Sommaire