Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche
François Mancébo

  

Article paru dans le numéro 102 octobre 2007,
Individualisme et production de l’urbain

François Mancébo
Accompagner les turbulences : une périurbanisation durable. Priorité aux cheminements des habitants.
L'étalement urbain bouleverse depuis plus d'une décennie l'organisation et le fonctionnement de nos villes. Ces extensions urbaines rampantes sont non-durables à double titre. D'une part, le développement de lotissements, l'accumulation d'activités polluantes, les phénomènes de ségrégation urbaine, tout concourt à une dégradation de la qualité de vie et de l'espace de vie, avec des transports pendulaires de plus en plus longs, des problèmes d'accessibilité, des coûts de gestion de plus en plus lourds pour les collectivités concernées. D'autre part, ces phénomènes sont transitoires voire éphémères, car à terme, le devenir de ces espaces est d'être totalement urbanisés. Or, la dynamique de transformation qui va du non-urbanisé au tout-urbanisé s'avère étonnement stable dans les mécanismes en jeu et de la chronologie des événements. C'est à ce processus qu'il convient de réfléchir afin de le rendre durable, plutôt que de s'y opposer.
Pour Consulter l'intégralité de l'article (286896)octets -

 

 

  

Sommaire